Encore une saison sandre de passée!

J’ai toujours autant de passion à traquer ce poisson au combien déroutant et maître dans l’art de jouer avec nos nerfs.

Je ne le pêche qu’à partir du moment où la truite est fermée.

Je retrouve les sandres après 9 mois, un peu comme une renaissance.

J’aime beaucoup la phase de reprise de sensations : bien analyser les postes et trouver la bonne alchimie entre vitesse d’immersion, lestage et vibrations. Pour ça le carbone vnet lll est un allié redoutable!

Le début de saison était marqué par des niveaux bas et clairs. J’adore pêcher « Light » dans ces conditions, avec des cannes pas trop puissantes mais rapides. Les red shadow dans les petits grammages sont bluffantes. J’utilise la 4-22g en multibrins. Elle est d’une résonance inégalée pour une 4 brins et n’a pas peur des gros poissons la coquine!

 



Mon premier gros sandre de la saison est un vieux poisson, assez maigre, mais ses belles nageoires m’ont donné du fil à retordre. Avec la petite redshadow en 4-22 c’est du plaisir concentré!

 



Elle pêche parfaitement et weightless et jusqu’à des tp de 7 grms avec des leurres de 5pouces. Au dessus elle est un peu moins à l’aise mais ça passe bien jusqu’à 10gms.

Au petit jeu des pêches planantes, les jolies perches ont répondu présentes!



Trouver l’alchimie est quelque chose de difficile à définir, c’est un mélange de sensations en fonction du poste et des conditions du moment. Par eau claire c’est déterminant pour les sandres. En gros c’est lorsque l’on se dit « ouais... là ça pêche propre. »!!!

C'est souvent ainsi que l'on décide les poissons.




La suite de la saison s’est marquée par de bons coups d’eau et une grosse crue durable. Ce sera notre prochain rendez-vous lecture avec la Bassforce Elite en 15-45g!