Avec cette trève halieutique il est temps de revenir sur la saison sandres.

Elle aura été marquée par le manque d'eau, surtout en octobre et novembre. Ca n'a pas facilité les pêches du bord où les bons moments se résumaient aux extrémités du jour. Des périodes bien courtes durant lesquelles on pouvait sortir son épingle du jeu!

Décembre et janvier n'ont pas brillés par les précipitations. De rares coups d'eau on fait frémir les sandres, surtout en début de montée d'eau.

Je suis toujours étonné de voir la vitesse avec laquelle ces poissons migrent en fonction du courant et de la teinte de l'eau.

Sur ces coups d'eau qui restaient très modestes, le carbone VNET hearty rise a bien plié!

 

 

Les touches étaient souvent très discrètes. Il fallait également pêcher très plannnant et lentement pour déclencher des touches. A l'image du poisson si dessous qui m'a fait une touche ultra discrète en pechant en 3 grammes dans près de 10 mêtres d'eau, il fallait ferrer à la moindre impression étrange. Celui-ci dessous m'a fait une touche comparable au contact avec un sac plastique!!!

 

 Sur ce, je vous souhaite d'être patients jusqu'à l'ouverture, on n'a plus longtemps à attendre!

 

A+

 

Arno