Bonjour à tous,

Samedi matin, après avoir fait quelques vifs la veille afin de faire une dérive au silure, je me dirige en Loire avec mon pote Marcel.
L'objectif est de toucher du silure malgré une eau très claire et occasionnellement pêcher aussi les aspes qui sont très actifs en ce moment.
Les Bassforce 5-18 g, d'excellentes lanceuses pour surprendre les aspes, sont embarquées ainsi que la Tuna pour pêcher en linéaire les silures et une canne puissante pouvant supporter 150grs pour la pêche en dérive.

Le bateau est à peine à l'eau qu'un aspe énorme vient nous narguer en chassant à 5m du bateau ; malheureusement, il disparaît aussitôt.

Après une heure à traquer les aspes sans succès, nous attaquons nos dérives au silure.
Nous verrons pas moins d'une quarantaine de silures en pleine eau, c'est encourageant.
5 dérives et 2 poissons au compteur, 1,20m et 1,40m, les gros ne mordent pas et ils sont pourtant présents.
Je décide de les attaquer en linéaire, de loin vu la clarté de l'eau, avec la Tuna équipée d'une tresse 35/100, tête de ligne en 80kg, tête plombée maison 8/0  15gr avec un Sea Shad.

Au bout d'une dizaine de lancer, c'est la touche, foudroyante, répercutée par le blank, gros ferrage et le combat s'engage. Le poisson est puissant, il tracte mon tracker sans problème.


Après un 15mn de combat, il apparait enfin dans cette eau claire à proximité du bateau, la Tuna aura eu le dernier mot.

Mis au sec, le glane mesure un peu plus de 2m, la Tuna m'a procuré un plaisir immense lors de ce combat et c'est vraiment une super canne pour travailler les silures au leurres.




La Loire nous a encore permis de passer un très bon moment.
Merci à Marcel pour le coup de main.

A bientôt.

Eric