Il passe souvent du temps entre les réflexions nécessaires à la réalisation d'une canne et sa mise sur le marché...

Trois nouvelles cannes verticales sont présentes au catalogue 2020. Il s'agit des Red Shadow verticale. Mais avant de parraître au catalogue et après avoir été imaginées par l'équipe Hearty Rise, elles passent par différentes phases jusqu'au prototypage final!

Petit saut dans le temps donc sur l'histoire d'une anecdote avec un prototype.

Me voilà donc avec un prototype de la Red Shadow verticale 6-30grms dans les mains. Carbone V-net 3, deux brins, pointe de scion en carbone plein au niveau des quatre derniers anneaux dont les ligatures arborent une couleur différente de celles du reste du blank. Cette différence de couleur permet de bien pouvoir distinguer le comportement de la pointe en un coup d'oeil. La seule différence avec le modèle du commerce concerne les anneaux. Ceux des modèles commercialisés sont des  ALPS "iF Guide".

La rencontre avec cette canne déclenche comme toujours l'envie de la tester. J'ai peu de temps devant moi et l'idée n'est pas de le faire sur l'eau, mais de voir ce que celà donne du bord.

Je me rends donc au bord de l'eau à la hâte pour ressentir le travail de la canne. Mais arrivé au bord de l'eau, je réalise avoir oublié ma saccoche avec mes leurres et têtes plombées à la maison... ça commence mal!!! Sachant qu'il y a toujours du matériel qui glisse sous la trappe du coffre, je regarde dessous et tombe sur une pochette de vers, des têtes plombées de 3gr et un tube d'attractant! J'ai de la chance, ça ferra l'affaire pour le test!

Je pêche une cassure lêchée par un remou où se sont accumulés des tas de bois. La dérive est technique et le choix de l'axe de pêche est primordial pour pouvoir longer la structure sans rentrer dedans. Le ressenti est indispensable dans ce contexte. Bien que courte la canne m'indique qu'au niveau sensation le moindre gratouillis sera transmis.  Même avec trois grammes la lecture des fonds est parfaite!

Juste au pieds de la structure je sens un mou dans la ligne qui sera sanctionné d'un ferrage réflexe. Un poisson est bien au bout et en pêchant au ver on n'est jamais sûre de l'identité de l'invité!

Mais un joli sandre crève la surface.

Vite remis à l'eau, je tente une seconde fois. Sur ce type de poste, ils sont rarement seuls!

Toujours au pied de la marche, je prends de nouveau une touche, bien plus sèche cette fois ci!

Au ferrage le poisson me semble bien lourd et difficile à décoller du fond... Bien que du bord, la canne se comporte parfaitement au combat et je la sens travailler parfaitement sur ce gros poisson qui crève enfin la surface. Un magnifique sandre!!!

Un souvenir bien amusant pour cette première sorti test, du bord, avec le prototype de la Red Shadow verticale!

A bientôt

Arnaud